Jardinage

Journal d'horticulture et facteur d'impact de la recherche sur les plantes

Journal d'horticulture et facteur d'impact de la recherche sur les plantes


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Journal of horticulture and plant research facteur d'impact m un serveur pearson boerdeker auteur de livres de presse académiques maher andcoelho 2005 un serveur pearson phénotypage à haut débit pour améliorer la productivité primaire dans une culture de blé, comme les cultures forestières, la productivité primaire est déterminée par le nombre de feuilles produites par la plante, car les feuilles jouent un rôle crucial dans le processus photosynthétique1. Dans cette étude, la réponse phénotypique des cultures de blé à l'herbicide et à la trifluraline a été étudiée. La trifluraline est un herbicide bien connu qui inhibe l'activité de l'enzyme glutamine synthétase dans les plantes adventices, provoquant l'inhibition du processus photosynthétique primaire. Dans cette étude, l'effet de la trifluraline sur les plantes a été évalué à différents niveaux de dosage (0,4, 0,8 et 1,2 L·ha-1) en utilisant une surveillance multiplateforme et un plan expérimental. La dose de trifluraline utilisée était basée sur les taux de pré-levée et était efficace contre les populations de mauvaises herbes.

La caractérisation phénotypique du rendement en grains, ainsi que des composantes individuelles du rendement et des paramètres physiologiques tels que les paramètres végétatifs et reproducteurs, a été réalisée en élevant des plants de blé de différents génotypes d'orge sous cinq doses d'herbicide (0, 0,4, 0,8, 1,2 et 1,6 L· ha-1) dans un dispositif en blocs complets randomisés.

Les informations provenant d'expériences avec quatre génotypes d'orge ont été utilisées pour déterminer l'effet du génotype d'orge, les dosages et les interactions bidirectionnelles sur les composantes du rendement, les indices de croissance, les paramètres physiologiques et les processus photosynthétiques, et l'effet inhibiteur de la trifluraline sur les plantes a également été étudié.

Les résultats ont montré que la trifluraline avait un effet négatif sur la croissance, le développement, les paramètres végétatifs et reproducteurs des plants de blé à toutes les doses, ainsi que sur la photosynthèse. Cependant, des doses-réponses significatives n'ont été détectées que pour le nombre de talles, la date de floraison, le nombre d'épillets par épi et le poids de mille grains (TGW). De plus, un effet génotypique a été détecté pour tous les paramètres évalués, sauf pour le TGW, où le génotype de l'orge n'a pas montré d'effet significatif sur la réponse.

La réponse des composantes du rendement, du rendement et des paramètres physiologiques de Triticum aestivum L. cv. ABC à des doses de trifluraline ont été étudiées dans des conditions de serre et pendant trois saisons de croissance, en utilisant différents niveaux de dose (0,4, 0,8 et 1,2 L·ha-1).

A toutes les doses étudiées, un effet négatif sur tous les paramètres de croissance, de développement et de rendement a été détecté. Les doses de 0,4, 0,8 et 1,2 L·ha-1 n'ont pas affecté les paramètres végétatifs évalués (croissance végétative et croissance racinaire), tandis que 1,6 L·ha-1 ont provoqué une réduction significative de ceux-ci (p <, 0,05), ce qui s'est traduit par une taille finale de plante inférieure et donc un rendement final inférieur. Les doses de 0,4 et 0,8 L·ha-1 ont réduit le nombre de talles (p <, 0,05). Aux doses


Voir la vidéo: The French horticultural sector (Août 2022).